Quelles différences entre le vin bio, nature et en biodynamie ?

Le choix d’un vin ne doit pas se faire hâtivement mais de façon réfléchie. Vous devez ainsi tenir compte de la différenciation d’un vin bio, biodynamique et naturel. Le respect des cycles de végétation de la vigne ne doit pas être ignoré. Ce dernier peut constituer une grande différenciation entre les vins.

Comment différencier le vin bio, le vin biodynamie et naturel ?

Avant de vous lancer dans une prise de décision définitive, vous devez tenir compte de l’évolution du marché à travers la différenciation des vins proposés. Le vin bio est considéré comme étant le plus connu. Il s’agit d’un vin obtenu à partir d’une agriculture biologique. Le vin biodynamique est issu d’une agriculture mettant en valeur la vinification du vin proprement dit. L’objectif de ce type de culture est de préserver l’équilibre entre la vigne et le sol. La biodynamie est considérée comme une nouvelle conception de l’agriculture classique biologique. Le vin naturel n’est pas encore officialisé et labélisé. Ce type de culture met en évidence les vendanges à la main à travers une culture biologique.

Appréhender la différence entre vin bio, le vin biodynamie et naturel

Le vin biologique est issu des raisins biologiques. Il s’agit d’une composition certifiée depuis plusieurs années. Pour se faire, les vignerons devront s’engager dans le respect environnemental en n’utilisant pas d’engrais chimique ou de pesticide. Tous les traitements doivent être issus d’un programme naturel respectant des critères typiquement biologiques. Le vin biodynamique est par ailleurs labélisé et connu sous le nom de biodyvin. Le traitement de la vigne dépend des cycles du jour et de la nuit. Les vignerons ont tendances à utiliser des compositions naturelles pour alimenter la vigne : silice et compost. Le vin naturel est toutefois issu d’une viticulture biologique mettant en avant l’utilisation de certaines levures aromatiques provenant du raisin.

Comprendre les différences entre vin bio, le vin biodynamie et naturel

La vinification est considérée comme un critère important pour pouvoir déterminer la catégorie du vin. La fertilisation est un élément crucial pour déterminer la qualité du vin en question. Le vin bio respecte une règlementation européenne visant à appréhender l’absence des traitements chimiques lors des étapes de fabrication du vin. Le vin biodynamique respecte 2 certificateurs pour être éligible. Les vignerons doivent respecter le cahier de charge à travers l’amélioration de la biodiversité du vignoble en question. Le vin naturel est connu comme étant un procédé jouant un rôle dans le respect de caractère naturel.

Vente en ligne de vins biologiques
Chili, Chine, Argentine, Nouvelle-Zélande : les nouveaux cépages qui émergent