Quelles sont les différences entre le rhum agricole et le rhum traditionnel ?

Vous êtes amateurs du rhum ? Le rhum est une eau-de-vie à base de canne à sucre. En réalité, il existe deux types de rhum. Il y a le rhum traditionnel ou industriel et le rhum agricole. C’est la fabrication qui fait différencier les deux. Cet article vous permet d’en savoir plus concernant ce sujet.

L’histoire et l’origine du rhum

L’histoire de l’essor de la canne à sucre a commencé en Europe. Avant, les Européens ont utilisé du miel pour sucrer les aliments. Pourtant, en 1654 il y avait de 900 planteurs hollandais qui arrive en Guadeloupe et ils créent l’industrie sucrière dans le système économique de France. Cependant, après la découverte de betterave, ils ont été conscients de l’écroulement du sucre. C’est à ce moment qu’ils ont décidé de trouver un autre marché. Et c’est la naissance de l’industrie du rhum. Concernant le rhum agricole, les Antillais souhaitaient exploiter une autre manière de la canne à sucre en laisse tomber la mélasse dans le rhum. C’est le commencement du rhum agricole ou bien rhum z’habitant. Cependant, c’est la Réunion qui a utilisé son savoir-faire pour améliorer la matière.

Les différentes fabrications

Parlant d’abord du rhum traditionnel : ce type est fait directement à base du jus de canne qu’on vient de broyer. Ce dernier doit être chauffé jusqu’à l’obtention de cristaux et du sucre. Après, l’eau chargée de mélasse s’évapore et sera distillée. C’est là que le rhum traditionnel de sucrerie se produit. En ce qui concerne la fabrication du rhum agricole : il est obtenu à l’aide de la distillation de jus de canne pur et frais appelé aussi vesou. Pour ce type, il faut que le vesou soit fermenté pendant 2jours avant de le distiller. Cette méthode donne des qualités aromatiques et de la fraîcheur au rhum agricole. C’est sûr que vous allez sentir cela lorsque vous l’approchez de votre nez.

Quand le rhum doit être dégusté ?

Que ce soit pour le rhum traditionnel ou rhum agricole, c’est la durée de la fermentation, les types des fûts, la distillation ainsi que le vieillissement qui favorisent ses qualités. Concernant le vieillissement, cette étape n’est pas obligatoire, pourtant il donne au rhum ses riches arômes. Donc, ce n’est pas bon de déguster tout de suite le rhum après sa fabrication. En général, il doit être séjourné dans des fûts au moins trois ans. Ce temps de fût peut atteindre jusqu’à 6 ans, mais tout dépend du fabricant. Souvenez-vous que ce délai qui donne de la couleur boisée et du goût du tanin au rhum.

Offrir un coffret de dégustation de Whisky
De quoi est composé un coffret de dégustation ?