Chili, Chine, Argentine, Nouvelle-Zélande : les nouveaux cépages qui émergent

Dans un pays comme la France, le vin fait partie intégrante de la culture. En effet, le vin s’invite à toutes les tables. Il est donc normal que la majorité de la population s’y intéresse. De plus, le vin français s’exporte dans toutes les régions du monde. Mais au-delà des pays les plus reconnus pour leurs productions de vins, comme l’Espagne, l’Italie ou la France, il existe d’autres pays qui produisent et proposent des vins de qualité. Ces pays, moins connus pour leur production de vins, tentent de se faire leur place dans le marché international. Quelles sont ces régions émergentes dans la production de vin ?

Les pays producteurs de vin en Amérique du Sud

En parlant des vins étrangers, il est difficile de passer à côté des pays d’Amérique du Sud. On oublie souvent que les régions du Nouveau Monde possèdent une culture viticole depuis des siècles. En effet, les colons espagnols ont apporté leurs connaissances en matière de viticulture. Leurs connaissances sont restées malgré leur départ. Les anciennes colonies espagnoles telles que le Chili, l’Argentine ou le Mexique, produisent donc un vin dont la qualité n’est pas négligeable. Le climat y est propice pour la production de vins d’exception, comme le Cabernet franc, le sauvignon ou le Pinot blanc. L’Argentine, l’Uruguay et le Mexique ne sont pas en reste, qu’il s’agisse de vins rouges ou de vins blancs. Un des avantages des vins sud-américains, en plus de leurs caractères, est leur prix abordable.

Les vins d’Asie, un potentiel grandissant

Les pays d’Asie, surtout la Chine, font partie des plus grands importateurs de vins français. Mais en plus de l’importation, la Chine a aussi développé son savoir-faire en matière de viticulture. Plusieurs vignobles sont présents dans le pays, surtout dans le nord, car le climat y est plus propice. La Chine produit en majorité du vin rouge. On peut par exemple parler du Ao Yun composé de 90 % de cabernet sauvignon, c’est un des vins chinois les plus populaires. Il y a aussi le A Shangri-la, le meilleur vin rouge chinois. L’avantage de la Chine est que son territoire est vaste, les vignobles sont situés dans des lieux favorables à la production de bonnes grappes. Le potentiel de la Chine parait sans limites, elle dispose encore de beaucoup de marge de progression en matière de production.

L’Océanie n’est pas en reste

L’Océanie produit aussi du vin. On peut par exemple parler de la Nouvelle-Zélande qui produit un excellent vin. Le marché du vin ne cesse de se développer dans le pays avec des domaines comme le Dry River ou le Ata Rangi. Les possibilités sont donc quasiment illimitées, il est juste important d’ouvrir ses horizons et se laisser surprendre par les vins étrangers.

Quelles différences entre le vin bio, nature et en biodynamie ?
Accord met et bière : comment s’initier ?